Un développement pour MAFATE

Un développement responsable et respectueux des 4 ilets de Mafate
(Les Lataniers – Les Orangers – Roche Plate – Marla).

La Famille, les parents, les grands Parents l’enfance, la Jeunesse… Le quotidien et le mieux vivre.



Comme pour les autres quartiers de Saint-Paul, les habitants de Mafate doivent bénéficier des mêmes conditions de vie que l’habitant de Saint-Gilles, Plateau caillou, Bois de Nèfles …

La situation des habitants de Mafate n’est pas aussi simple que cela, ils vivent sur des terrains qui ne leur appartiennent pas et sont soumis au respect de l’occupation par le Parc National des Hauts,

L’éloignement avec l’ensemble des services administratifs est un handicap certain pour le quotidien des familles,

En tant que Maire, je me dois d’accompagner et de répondre aux préoccupations des familles de Mafate à tous les instants de leur vie.

Pour la mandature 2020-2026, je dois répondre au quotidien :

  • Par la mise en place dans chaque îlet d’une permanence communale qui sera le lien entre les habitants et la « Maison de MAFATE » que je propose de mettre en place en mairie centrale,
  • Par la mise en place dans chaque îlet de structures communales et de personnels permettant l’épanouissement et l’éducation de nos enfants. Structures qui seront équipées de matériels informatiques connectées pour l’ouverture sur le monde,
  • A l’accompagnement des enfants par la mise en place du soutien scolaire,
  • A l’accompagnement des personnes, des familles pour leur permettre de vivre mieux à Mafate,
  • A l’aide sociale de nos gramounes, nos personnes âgées, nos personnes en situation de handicap pour bénéficier d’accompagnement, d’aide-ménagère (des personnes de Mafate formées et recrutées par le CCAS) pour les tâches quotidiennes,
  • A l’accompagnement des familles dans la gestion des transports, de l’hébergement des jeunes qui doivent quitter Mafate pour poursuivre leur éducation/formation sur le littoral,
  • Par l’amélioration du quotidien des familles par un accès au sport et à la culture que nous proposerons en concertation avec les habitants de chaque îlet,